Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Yassine KEBDANI, DC
Chiropracteur à Billère
 

Yassine KEBDANI - Chiropracteur à Billère

 
06 79 61 09 03
 
 
45 Avenue Lalanne - Entrée A - 2ème étage, 64140 Billère

L’inspiration de « Limitless » de Jim Kwik.

17 Mai 2022 Yassine KEBDANI, DC Lectures personnelles

Cet article sera le premier du blog qui aborde des lectures personnelles. Curieux de plein de choses, je lis beaucoup et suite à diverses discussions avec des patients consultants au cabinet, j’ai décidé de partager certaines de mes lectures qui pourraient inspirer.

 

Si l’on suit les conseils de Simon Sinek, il faut commencer par le « pourquoi ». En effet « si vous ne savez pas pourquoi vous faites ce que vous faites, comment les autres le sauraient-ils ? ».

 

Cette question du « pourquoi » (Why) pourrait s’appliquer à plein de choses, votre profession, l’apprentissage d’une nouvelle compétences etc. Je me suis prêté à cet exercice qui est loin d’être facile mais qui constitue une bonne base de travail pour définir ses objectifs. Je vais donc vous dévoiler mon « Why ».

 

  • Mon « Why ».

 

Mon pourquoi se définit beaucoup par ma profession de chiropracteur. J’ai eu la chance de reprendre des études et aujourd’hui j’exerce ce fabuleux métier. Il me permet d’aider les personnes à se développer et s’épanouir dans leur vie. Je veux contribuer à transmettre des outils, pour que les personnes qui me consultent gagnent en autonomie pour accéder à leur potentiel.

Je suis conscient de ma chance et éprouve de la gratitude envers toutes les personnes qui m’ont permis d’accéder à cette vie.

 

La lecture du livre « Limitless » (ou « Supercerveau mode d’emploi » en français) m’a permis d’apprendre des méthodes de mémorisation et de lecture rapide pour accumuler plus de connaissances, et comme le disait Victor Frank (Chiropracteur) « Ne vous débarrassez jamais d’aucune connaissance. Vous ne saurez jamais quand vous pourriez en avoir besoin ».

Il m’a également donné des outils que j’ai envie de transmettre en tant qu’encadrant pédagogique aux étudiants de l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie.

 

L’idée de cet article est d’aborder seulement quelques points du livre. Si vous souhaitez approfondir, je vous invite à acheter le livre disponible à un prix raisonnable étant donné la qualité du contenu.

 

  • Limitless = Sans limite.

 

Cela fait quelques temps que j’ai découvert une personnalité inspirante dans Jim Kwik.
Qui est-il ? C’est un coach cérébral, qui travaille avec énormément de monde pour développer leurs capacités de mémorisation et d’apprentissage. L’histoire de Jim Kwik est particulière puisqu’il a lui-même eu des difficultés importantes d’apprentissage dans son enfance suite à un traumatisme crânien. C’est par la lecture de plusieurs Marvel qu’il a réussi à devenir sans limites.

 

En décembre 2021, j’ai reçu en cadeau « Super cerveau, mode d’emploi » par Jim Kwik (Editions Guy Trédaniel).

 

Que signifie être « Limitless » ?

Être sans limites est « un acte ou un processus consistant à laisser de côté les perceptions inexactes et restrictives de son potentiel et à accepter la réalité selon laquelle, avec un mental, une motivation et des méthodes justes, il n’y a aucune limite ». cf « Les 3 piliers du modèles sans limite ».

 

  • Identification des 4 super-vilains.

 

Jim Kwik énonce 4 super-vilains qui nuisent à notre capacité à devenir sans limites. Il est possible que vous ayez déjà croisé l’un d’eux, voire plusieurs :

 

- Déluge numérique : Nous recevons trop d’informations en peu de temps. Ce vilain souligne l'importance du repos et le développement de la mémoire à long terme.

 

- Distraction numérique : Les « likes » (notifications, SMS…) engendrent la sécrétion de dopamine (hormone de plaisir). Mais le seuil de plaisir/bonheur est augmenté si l’hormone est trop sécrétée. Pour illustrer ce propos, des chercheurs ont étudié les ressentis de deux groupes qui partagent le même dîner. Un groupe avait l’autorisation d’utiliser son smartphone à table, l’autre groupe ne l’a pas utilisé. Résultats, les personnes qui ont utilisé leur téléphone ont un ressenti d’ennui et ont moins apprécié le moment comparé au groupe qui n’a pas utilisé de téléphone.

 

- Démence numérique : Nous avons tendance à nous reposer sur la technologie pour déléguer certaines tâches au détriment de notre mémoire. Nous pouvons prendre l’exemple des numéros de téléphone ou de l’utilisation du GPS. Vous avez pu également être témoin d’un comportement d’illusion de savoir. Une question est posée, au lieu de rechercher dans sa mémoire, une personne sort son téléphone et recherche l’information directement en ligne.

 

- Déduction numérique : La recherche des informations en ligne systématique entraîne une confusion des connaissances et de l’intelligence propre. Elle donne un « excès de confiance », une omniprésence des opinions (nous recherchons rarement des informations avec lesquelles nous sommes en désaccord) et favorise un manque de réflexion et d’esprit critique.

 

  • Les croyances limitantes.

 

Les croyances limitantes sont le premier frein vers un mode de pensée sans limites. Elles peuvent se manifester de différentes manières. Une manifestation que vous connaissez sûrement est la petite voix intérieure qui vous dit que « vous n’en n’êtes pas capable, comme d’habitude, vous êtes nul, vous ne méritez pas mieux». Ces pensées négatives sont connues sous le nom de ANT (= fourmis/ Automatic Negative Thoughts).

 

Les limites peuvent également être présentes chez les personnes qui restent sur leurs acquis. Elles restent dans leur zone de confort, mais pour avancer dans n’importe quel domaine il faut sortir de sa zone de confort. Comme en chiropraxie, l’important est le mouvement, quelque chose qui n’est plus en mouvement n’arrive plus à s’adapter, et quelque chose qui ne réussit pas à s’adapter ne sera plus dans la vie mais dans la survie.

 

La peur de l’échec constitue une autre une limite au développement, hors l’apprentissage par l’échec est commun. C’est en faisant des erreurs que l’on apprend. Il faut donc lâcher prise sur cet élément. Les plus grands champions, entrepreneurs, ou autres personnes qui se sont élevées sont passés par des échecs. Nous voyons souvent les quelques minutes de réussite, où tout a l’air de couler de source (Le flow), sans prendre en compte le travail, la discipline et la résilience qui ont amené ces personnes à leur plus haut potentiel.

 

Les limites peuvent venir de notre cercle proche. Jim Rohn affirme que « nous sommes la moyenne des cinq personnes avec qui l’on passe le plus de temps ». Il est donc important de s’entourer de personnes positives, ayant les qualités dans lesquelles on veut s’inscrire.

 

  • Le pouvoir de la positivité.

 

C’est que l’on appelle communément le « bien penser ». James Clear met en évidence les bienfaits des pensées et émotions positives. Elles permettent :

- De développer l’attention et la réflexion.

- De désamorcer l’exultation émotionnelle négative et persistante

- De renforcer la résilience psychologique

- De développer des ressources personnelles

- De provoquer un cercle vertueux grâce à un bien-être plus profond

- De favoriser l’épanouissement.

 

Tous ces éléments contribuent à une bonne santé.

 

  • L’hygiène de vie.

 

Comme il est souvent abordé lors des consultations au cabinet, l’hygiène de vie est primordiale pour l’accès à une bonne santé durable. Elle passe notamment par l’alimentation. Jim Kwik nous rappelle que le cerveau utilise 45 nutriments différents pour bien fonctionner. Voici quelques exemples d’aliments bons pour le cerveau : avocats, chocolat noir, œufs, curcuma, eau…

 

L’hygiène de vie passe également par le sommeil et l’activité physique. Il est intéressant de noter que tous les éléments d’une bonne hygiène de vie sont interdépendants. Le National Institute of Health a montré un lien entre le manque de sommeil et le développement de troubles mentaux et physiques (dépression, maladies cardio-vasculaire, Alzheimer…).

Ils ont également montré qu’un programme aérobie de 16 semaines à raison de 2h30 par semaine améliore le sommeil de 1h15 environ chez la majorité des participants à l’étude.

 

  • Le méta-apprentissage :

 

Enfin, l'élément essentiel du livre est de donner les clés pour apprendre à apprendre. Si vous pouvez apprendre n’importe quoi rapidement, vous devenez sans limites.

En plus des éléments vus plus haut, l’optimisation de l’apprentissage passe par des méthodes (Par exemple la méthode POMODORO et les notions de primauté et récence…), de la concentration, de l’étude, et d’une mémoire de qualité.

 

A vous maintenant de vous donner les moyens de développer vos compétences et devenir « Sans limite »

 

Yassine KEBDANI, DC
Cabinet de chiropraxie
Centre médical Billère - 64140

 

Références :

 

- « Limitless » ou « Supercerveau, mode d’emploi » by Jim Kwik, Editions Guy Trédaniel ; 2020.



#chiropraxie, #chiropracteur, #paumaville, #billèremaville, #apprentissage, #mémoire, #hygiène de vie, #positivité, #développementpersonnel


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Article République des Pyrénées "Billère: Un chiropracteur s'installe en ville"

04 Juil 2022

Canal lombaire étroit et chiropraxie

15 Juin 2022

Définition:
Le canal lombaire étroit (CLE), connu aussi sous le terme de sténose du canal lombaire (Lumbar Spine Stenosis) consiste comme son nom l’indique en la diminution du diamètre du canal lo...

L’inspiration de « Limitless » de Jim Kwik.

17 Mai 2022

Cet article sera le premier du blog qui aborde des lectures personnelles. Curieux de plein de choses, je lis beaucoup et suite à diverses discussions avec des patients consultants au cabinet, j’ai...

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.